Pourquoi 22 millions de français sont exonérés de l'impôt cette année

Pourquoi 22 millions de français sont exonérés de l’impôt cette année ?

En révisant à la hausse les seuils d’imposition, la loi de finances pour 2024 a marqué un tournant significatif dans le paysage fiscal français. Cette initiative audacieuse a eu pour effet immédiat de dispenser plus de la moitié des ménages français de payer des impôts cette année.

Cette décision cache des raisons complexes et des conséquences importantes pour les contribuables.

Ce qu’il y a à savoir concernant ces changements

Au début de l’année, le barème fiscal a vu une hausse significative de 4,8 %. Cette hausse engendre une augmentation mécanique concernant les seuils d’imposition. De ce fait, pour une personne seule, le revenu net imposable passe de 16 372 euros à 17 133 euros. Ensuite, pour un couple marié, en comparaison aux anciens chiffres, le seuil d’imposition présente une augmentation de 1500 euros.

Le seuil passe alors à 32 000 euros. Par ailleurs, le seuil varie en fonction du nombre d’enfants à charge du couple : pour un couple avec un enfant (2,5 parts), le seuil est de 37 647 euros, avec deux enfants (3 parts) il est de 43 294 euros et avec trois enfants (4 parts), il est de 54 588 euros.

Les principaux bénéficiaires de cette mesure

Les bénéficiaires de cette mesure sont principalement les ménages à revenu modeste ou moyen. Ces derniers ont des revenus qui se situent normalement en dessous des nouveaux seuils établis par la loi. De ce fait, l’augmentation des seuils d’imposition a pour but de réduire la pression fiscale sur les ménages les moins aisés. Il tient compte de la hausse des coûts de la vie et des besoins croissants en matière de dépenses quotidiennes.

Lire aussi :  Impôts et classe moyenne française : l’impact lourd de la fiscalité selon une étude

Pour savoir s’ils sont concernés par cette exonération d’impôts, les ménages peuvent examiner l’évolution de leurs revenus nets imposables entre 2023 et 2024. S’ils n’augmentent pas ou si leur progression se situe en dessous de la hausse, cela veut dire que le ménage concerné a de fortes chances d’être dispensé d’impôt sur son revenu cette année.

Les diverses raisons et les conséquences de ces changements

Il faut savoir que les raisons de ces changements sont nombreuses. Tout d’abord, ils s’inscrivent dans une volonté politique de réduire les inégalités. Ainsi, il offre un allégement fiscal aux foyers les plus modestes. Ensuite, cette mesure vise à stimuler la consommation intérieure en donnant plus de pouvoir d’achat aux ménages. D’un autre point de vue, certains observateurs pensent que c’est une mesure politique visant à rendre cette taxe plus populaire et facilement acceptable par la population.

Les conséquences de ces changements sont également variées. D’une part, cela peut soulager financièrement de nombreux ménages. D’autre part, ces changements peuvent entraîner une baisse des recettes fiscales pour l’État, ce qui pourrait nécessiter des ajustements budgétaires dans d’autres domaines. Mais cette mesure pourrait également avoir un impact sur la perception des citoyens vis-à-vis de l’efficacité et de l’équité du système fiscal français.

Company News est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon