Les prix immobiliers en grande ville une tendance à la stabilisation

Les prix immobiliers en grande ville : une tendance à la stabilisation ?

Le début de la relance du marché immobilier est plus que jamais observé dans les grandes villes de France. Si auparavant, une diminution nette et conséquente de la valeur des biens avait chambouler ce secteur, la tendance s’inverse.

Plusieurs chiffres viennent aujourd’hui le confirmer. En effet, l’on peut voir des prix qui se stabilisent, ne tendant plus vers le bas en cette période.

Les causes de cette stabilisation

Si pendant presque deux années consécutives les prix n’ont cessé d’être à la baisse, l’horizon s’éclaircit enfin pour les promoteurs immobiliers étant donné que pour la première fois depuis un long moment, la valeur des biens n’a pas diminué au courant d’un mois. Cependant, il ne faut pas crier victoire trop vite car on ne peut établir une tendance sur une seule période d’un mois. Les taux d’intérêt liés aux crédits immobiliers sont la source principale de cette stabilisation des prix. En effet, ils ont cessé d’augmenter et sont même en baisse dans certains établissements d’emprunt.

L’envie des institutions bancaires de colmater les pertes subites à cause des diminutions des transactions immobilières pourrait conduire à des baisses plus conséquentes dans les temps à venir. Toutefois, il est à noter que l’on commence tout juste à sortir la tête de l’eau. Plusieurs ménages ont encore du mal à se relever après les conséquences des crises des années précédentes et n’ont pas encore les moyens nécessaires pour se constituer un patrimoine immobilier.

Le marché immobilier et ses subtilités actuelles

En cette période incertaine, on ne peut pas encore confirmer une réelle relance de l’activité immobilière. En effet, la demande reste relativement basse dans tout le pays par rapport aux offres disponibles sur le marché. Cependant, ce constat est moins marqué au niveau des grandes Métropoles la stabilité s’installe petit à petit. De ce fait, l’on pourrait s’attendre à une tendance baissière pour cette année 2024.

Lire aussi :  Acheter une chambre d’hôtel pour gagner de l’argent ! Comment cela fonctionne ?

Certains spécialistes ont ainsi informé qu’une diminution de 10% à 15% pourrait avoir lieu en courant de ces deux prochains semestres. On peut par ailleurs penser que l’augmentation de salaire prévu pour 2024 pourrait changer la donne, mais avec les blessures financières dues à l’inflation dans le passé, les foyers ne sont pas encore enclins à s’engager dans des prêts bancaires pour acquérir un bien immobilier.

Le marché locatif pour 2024

De son côté les appartements ou maisons en location ont une tendance inversée par rapport aux ventes. En effet, les biens disponibles se font de plus en plus rares dans toute la France. Ayant une conséquence néfaste, car ça conduirait à une augmentation des prix de location.

L’État prend ainsi des dispositions pour empêcher cela, tels que le plafonnement des loyers dans plusieurs régions. Mais cela reste insuffisant, à titre d’exemple une hausse comprise entre 26% et 14% a été enregistrée sur une période d’un an dans certaines localité.

Company News est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon