1 millions de français pourront demander le chèque énergie, voici comment

1 millions de français pourront demander le chèque énergie, voici comment

Le chèque énergie est une initiative généralisée en 2018 pour aider les ménages aux revenus les plus modestes à payer leurs factures d’électricité et de gaz, leurs achats de combustibles, et les coûts de certains travaux énergétiques.

Dans cette optique, un chèque d’une valeur de 48 euros à 277 euros par an est versé à ces familles, mais cette valeur varie selon les années et les cas des ménages. En 2024, un million de Français en plus pourront bénéficier de ce chèque.

Les critères d’octroi du chèque énergie

En fait, une liste est établie de manière annuelle par l’administration fiscale pour déterminer le nombre de bénéficiaires du chèque énergie. Elle est basée sur le revenu fiscal de référence (RFR) et la composition du foyer déterminé à l’aide de l’unité de consommation (UC). Une valeur d’unité de consommation (UC) est calculée d’une manière précise.

La première personne du ménage correspond à 1 unité de consommation. La deuxième, quant à elle, correspond à 0,5 unité de consommation. Et la troisième, ainsi que les personnes suivantes comptent pour 0,3 unité de consommation. Les montants inscrits sur les chèques varient en fonction du rapport entre le RFR et l’UC, avec la considération d’intervalles de revenus bien précis. La possibilité de tester votre éligibilité est offerte sur le site internet chequeenergie.gouv.fr.

Une mauvaise nouvelle pour certains, et une bonne nouvelle pour d’autres

Depuis le premier jour de l’année 2023, les taxes d’habitation sur la résidence principale ont progressivement été supprimées pour tous les contribuables. Cette décision a déjà été introduite par la loi de Finances pour 2018 et a été insérée dans la loi de Finances pour 2020, plus précisément dans son article 16. Pourtant, les données concernant les ménages qui devraient bénéficier du chèque énergie sont collectées grâce à cette taxe d’habitation.

Lire aussi :  Arnaques et offres douteuses sur France travail, Pôle emploi ne fait pas le travail requis ?

De ce fait, les chèques ne seront pas automatiquement envoyés aux nouveaux foyers éligibles pour l’année 2024. Près d’un million de Français devront alors réclamer leur chèque. Pour les ménages qui ont déjà été introduits dans le programme de distribution pendant l’année 2023, qui n’y ont probablement plus droit, l’expédition automatique des chèques sera maintenue. La meilleure nouvelle pour eux, c’est qu’ils ne seront pas contraints à les retourner.

Comment procéder à une demande de chèque énergie ?

Si vous faites partie du million de ménages nouvellement éligibles pour l’obtention d’un chèque énergie en 2024, vous devrez faire une demande. Cette année sera différente des années précédentes où il n’y avait aucune procédure à faire pour être bénéficiaire.

En effet, un site spécifique sera mis en place vers la moitié du mois de mai pour que les Français qui doivent recevoir un chèque énergie puissent soumettre leur requête. Avant la période indiquée, il n’y aura pas de réception de demandes.

Company News est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux